Google AdSense, une belle arnaque !!

Vous êtes webmaster, vous souhaitez rentabiliser un peu (je dis bien "un peu") votre site afin de payer l'hébergement par exemple. Vous pensez que la solution serait d'insérer quelques publicités payantes sur votre site. Naturellement vous vous tournez vers Google Adsense. Très mauvaise idée !!. Voici les 6 étapes de ce qui s'appelle une belle arnaque.

Etape 1 : l'inscription.

C'est la partie la plus simple : entrez vous identifiants, vos coordonnées, confirmer votre existence en entrant le code envoyé sur votre téléphone portable, c'est rapide, efficace. En tout vous devez mettre 5 minutes à pénétrer dans l'univers Adsense. On vous promet que vous allez enfin gagner de l'argent avec votre site. Si, si, vous allez voir. Puisqu'on vous le dit.... (enfin, Google vous le dit...)

Etape 2 : Installation du script.

Reste alors à insérer le code sur le site. Un simple copier/coller du code qui vous est fourni et la publicité est installée sur le site. Les jours passent, et avec moyenne à 5-6 clics par jour, le gain n'est pas monstrueux mais vous espérez que cela va s'amméliorer. Après quelques semaines de fonctionnement, les clics ont déjà rapporté une petite trentaine d'euros. Là, vous dites : "Chouette, ça fonctionne !".

Etape 3 : premiers problèmes.

Sauf qu'entre temps, une fois franchi le seuil des 10 euros, on vous demande de valider votre compte. Parmi les éléments requis pour la validation du compte, intervient une Carte Postale, générée automatiquement et qui contient un code que vous devrez entrer pour confirmer le compte et enfin pouvoir demander le paiement lorsque vous aurez atteint un seuil de 70 €. Les jours passent, rien ne vient. Finalement la fameuse carte finit par arriver des USA et vous pouvez enfin confirmer votre compte.

Etape 4 : Vos visiteurs cliquent ? Vous êtes virés.

Entre temps vous avez fait connaitre votre site par différents moyens. Les visites augmentent. Et bien entendu avec le nombre de visiteurs plus important, les chances que l'un d'eux clique sur ces foutus pubs augmentent également. Et rapidement vous voyez vos gains grimper, pour finalement atteindre le seuil de reversement, fixé par Google à 70 €. Vous vous réjouissez déjà de toucher votre premier chèque.

Et là, c'est la claque....

Au lieu du chèque attendu, vous recevez un mail avec le texte suivant :

Bonjour,

Nous avons récemment observé que votre compte AdSense constitue un risque important pour nos annonceurs AdWords. Le fait de laisser votre compte actif dans notre réseau d'éditeurs risque de porter atteinte financièrement à nos annonceurs à l'avenir. Nous avons donc décidé de désactiver votre compte.
Cette mesure a été prise dans le but de protéger les intérêts de nos annonceurs et des autres éditeurs AdSense. Nous sommes conscients des éventuels désagréments occasionnés et nous vous remercions par avance pour votre compréhension et votre coopération.
Si vous avez des questions sur votre compte ou sur les mesures prises, merci de ne pas répondre à ce message. Pour plus d'informations, consultez la page https://www.google.com/adsense/support/bin/answer.py?answer=57153.

Cordialement,
L'équipe Google AdSense



On y met les formes, on vous remercie de votre compréhension (ben non, vous ne comprenez pas !) et de votre coopération (ils se foutent de vous ?), mais vous êtes bel et bien viré sans autres explications que ce vague "votre compte AdSense constitue un risque important pour nos annonceurs AdWords" !!!

Etape 5 : Vous voulez demander des explications ? Peine perdue...

Vous vous demandez ce qui se passe. Quel risque ? Quelle faute monstrueuse avez-vous bien pu commettre ? Vous avez bien respectez les rés;gles edictées par Google (enfin, vous le pensez...). Pourquoi ce mail ??
Dans toute démocratie vous avez le droit de savoir qui vous accuse et de quoi. Qui, vous le savez déjà : Googgle. Mais de quoi ? Donc, sûr de votre bonne foi, vous cliquez sur le lien dans le mail en pensant pouvoir obtenir une explication claire et précise. Vous arrivez sur une page où vous explique...rien !!! Les explications, sous forme de questions/réponses sont vagues et sans formulation précise.
Cependant vous y trouvez un lien vers un "formulaire de réclamation". Plein d'espoir vous cliquez sur ce lien.

Après avoir rempli les champs dans lesquels on vous demande de vous identifier (c'est normal), viennent tout un tas de questions plus ou moins saugrenues telles que :

  • La date à laquelle votre compte a été désactivé :
    Comme s'ils ne le savaient pas !!! Ils ont votre compte, oui ou non ??


  • Le public de votre site Web :
    Pas toujours facile à définir, ça !!!


  • Dans quelles parties du monde les internautes qui visitent votre site résident-ils ?
    Là, je suis perplexe !! Je ne suis pas le FBI ni les RG. Je n'ai pas pour habitude d'espionner les gens. Et puis une telle pratique est interdite en France...


  • Comment vos visiteurs accédent-ils au Web ? (exemples : cybercafés, connexion ADSL personnelle, appareils mobiles, intranets universitaires ou professionnels)
    Alors ça, c'est la question qui tue !!!! Comment veulent-ils que je le sache ??? Je ne suis pas derrière leur cul !!!
    Pour Google, vous êtes vraiment supposé espionner vos visiteurs nuit et jour !!!


  • Et ça continue comme ça.....

    Ne perdant tout de même pas espoir, vous remplissez le plus consciensieusment possible ce formulaire tordu.
    La réponse arrive quelques jours plus tard, laconique :

    Bonjour,

    Merci pour votre message de réclamation. Nous vous remercions de nous avoir envoyé des informations complémentaires et de l'intérêt que vous portez au programme AdSense. Toutefois, après avoir réexaminé attentivement les données de votre compte et étudié vos observations, nos spécialistes confirment que nous ne pouvons pas réactiver votre compte AdSense.

    Pour rappel, si vous avez des questions concernant votre compte, les mesures que nous avons prises ou les activités incorrectes en général, vous trouverez des informations complémentaires sur la page http://www.google.com/adsense/support/bin/answer.py?answer=57153.

    Cordialement,

    L'équipe Google AdSense



    Vous remarquerez qu'on vous redirige encore une fois vers la page des questions/réponses.... ce qui ne vous apporte aucune réponse concrète.

    Voila, tout est dit : ces quelques clics par jour de mes visiteurs constituent un risque pour les annonceurs. Au final, vous apprenez donc que vous ne verrez jamais votre chèque et que l'ensemble des revenus générés par vos pubs "sont reversés aux annonceurs". Je me permet d'en douter....

    En parcourant le web, j'ai depuis trouvé d'autres exemples similaires (voir la liste des liens en fin de page). Que sont ces clics incorrects ? Aucune idée. Je n'ai jamais cliqué sur mes pubs. Il semblerait que cela pourrait être du au fait que les mêmes visiteurs aient pu cliquer plusieurs fois sur une pub plusieurs jours de suite. C'est sans doute probable, mais je ne suis pas derrière les souris de mes visiteurs... Mais alors cela signifie une chose simple : si je veux désactiver un compte Adsense, il me suffit de cliquer chaque jour sur les pubs d'un site. Le webmaster dudit site en serra alors pour ses frais alors qu'en fait, si je clique sur les pubs d'un site, c'est exactement pour les raisons qui ont fait que ce webmaster a décidé d'utiliser AdSense.

    De plus l'argument "votre compte AdSense constitue un risque important pour nos annonceurs AdWords" ne tient pas, en effet la clause 5 des conditions AdWords (qui régit les annonceurs) précise : "les annonceurs doivent accepter le risque comme étant faisant partie des conditions d'AdWords" (clause 5. En anglais : "advertisers must already agree to bear risk as part of the AdWords terms and conditions").

    Totalement incohérent.

    Etape 6 : Vous voulez porter plainte ? Oubliez ça, aucune chance...

    En 2009, il est arrivé la même mésaventure à Aaron Greespan. Il a donc décidé, après plusieurs tentatives de discussions avec Google, de porter l'affaire de vant les tribunaux. Il a gagné en première instance, mais Google a fait appel et il a perdu...
    Il relate ses démêlés dans son blog du Huffington Post, et c'est pas triste (en anglais, mais je compte en faire la traduction prochainement) :

    Notez tout de même que ce monsieur n'est pas n'importe qui : Aaron Greenspan est Président & CEO de Think Computer Corporation et auteur du livre "Authoritas: One Student's Harvard Admissions and the Founding of the Facebook Era". On ne peut pas dire que ce soit un petit rigolo...



    Voici une liste non exhaustive concernant ce sujet. C'est assez édifiant !!!
    Si vous faites partie des victimers de Google, faites vous connaitre. J'ajouterez votre site.

     

    Pour finir une dernière réflexion :
    Etant donné, le nombre important de personnes qui se font virer arrivé au seuil des 70 €, si Google garde tout ce pognon, on peut calculer une moyenne. Disons par exemple 100.000 personnes par an (ce qui est peu en regard des millions de sites qui existent de par le monde) multiplié par 70 égal 7.000.000 d'Euros d'économisé pour Google....
    Oui, sept millions !! Ça n'est pas rien, même pour Google. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.....
    Bien entendu Google prétend que ces sommes sont reversées aux annonceurs... Admettons...
    Donc vous aurez fait de la publicité gratuitement pour leurs annonceurs qui, même si il y a eu quelques clics "erronés" en auront tout de même bien profité....


    Je vous laisse méditer là-dessus....